Version française Seite auf Deutsch Facebook

Gîte de FranceGîte PandaChez Yves et Fabienne Kohler

Actualité Gîte Panda Breitenbach. Suggestions magazines, livres, films de Fabienne et Yves Kohler.
Location vacances, séjours en Alsace, séjours découverte et nature
au cœur du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges 

Actualité saison 2015/2016

Plus de télé à la maison :

Dans notre idée de changer nos habitudes, petit à petit, pour aller vers une vie plus simple, plus sobre, plus joyeuse, nous voulions partager avec vous notre très grande satisfaction de ne plus avoir la télé depuis quelques mois. Il faut dire que nous ne la regardions déjà plus beaucoup, mais là, depuis que nous n’avons plus d’accès aux programmes, elle est complètement sortie de notre vie, et de notre intérieur, et ceci est très libérateur. Le temps moyen passé devant la télé en France étant de 3h45 par jour… nous pourrions aussi parler de chaînes qui nous enchaînent…Mais ce choix ne vaut que pour nous et doit être fait librement par chacun. Nos deux gîtes sont équipés de télé bien sûr !

Yves et Fabienne KOHLER – mai 2015

Quelques nouvelles pratiques de nos gîtes :

Pour le Gîte Panda :

À des fins pédagogiques, pour inciter chacun à porter attention à l’énergie fossile utilisée, nous allons installer un compteur à gaz et la consommation de gaz pour le chauffage sera donc facturée séparément. Mais, le bois pour le poêle est toujours mis à disposition gratuitement et l’eau chaude est solaire une partie de l’année.

dans notre Petit Gîte :

Vous pourrez dorénavant profiter d’une connexion internet par CPL

Quelques nouvelles du label Gîtes Panda :

le WWF s’étant complètement désengagé de ce programme, c’est la Fédération des Gîtes de France qui a récupéré la délégation de la marque. Voir ci-dessous.

Sur notre territoire nous restons cependant très liés au Parc naturel régional des Ballons des Vosges. Chez nous, tous les propriétaires de Gîtes Panda bénéficient de le marque Accueil du Parc.

Logo gîte PandaParc naturel régional des ballons des vosges

Le mot de Fabienne :

ce qui me tient le plus à cœur actuellement et que j’ai envie de partager avec vous, est merveilleusement exprimé dans cette lettre des Colibris d’avril 2015 que voici :

La lettre des colibris

Chers colibris,

Depuis un mois, la campagne "une (R)évolution intérieure" bat son plein et nous sommes agréablement surpris de constater combien ce thème résonne chez une part grandissante de notre société ! Le concept "se transformer pour mieux transformer le monde" nécessitait, il y a quelques années encore, un long développement pour être entendu, sans pour autant être bien bien compris... La transformation intérieure semblait secondaire, un luxe, face à l'urgence d'agir ! Alors que s'est-il passé pour qu'elle trouve aujourd'hui un tel écho ? L'incapacité du modèle dominant à mettre fin à la destruction de la biodiversité et l'explosion des inégalités ont réveillé chez les individus une profonde "quête de sens". Comme un appel à prendre ses responsabilités, à trouver sa juste place pour se mettre au service de la Vie.

Photo ColibrisMais aussi noble que soit cette intuition, comment parvenir à un engagement juste si l'on n’est pas bien avec soi ? Comment arriver à des actions collectives pérennes sans que le petit "moi" tire la couverture à lui ? Parfois nos motivations inconscientes sont liées à des peurs ou à des blessures anciennes, et viennent saboter nos actions, même les plus généreuses... "Rien n’arrête une idée dont le temps est venu," disait Victor Hugo. C'est peut-être donc cette idée qui est dans l'air et qui s'impose comme la première étape vers une métamorphose de la société...

Alors si le monde est, comme le pensent certains sages, le reflet de nos croyances individuelles et collectives, il est donc indispensable de faire un détour à l'intérieur de soi pour vivre la Transition qui nous attend, et mieux servir le monde. La meilleure alternative à la croissance du PIB est la croissance intérieure, celle qui permet de se connaître, de comprendre l’autre pour cheminer ensemble dans la bienveillance.

Marc de La Ménardière
Responsable du pôle Inspirer de Colibris